Nettoyage de bacs pétroliers par recirculation (ET2C)

Le nettoyage automatisé sans pénétration de personnel

Procédé

• Le jet d’eau sous très haute pression est généré par un groupe thermique

• Puissance du jet variable : paramétrage d’un couple débit/pression

• Destruction par désintégration du liant du béton

• Hydrodémolition robotisée :

maîtrise de la puissance développée,

assurance de rendement.

• Hydrodémolition à la lance pour les faibles volumes et accès difficiles

 

Avantages

Santé et Sécurité du Personnel

• Pas de pénétration dans le bac.

• Bac inerté et circuit isolé de l’atmosphère.

• Abattage des gaz pour le nettoyage final.

Économie

• Valorisation des boues (autour de
95 % de récupération des hydrocarbures).

• Réduction des coûts de traitement des déchets.

• Diminution du temps d’immobilisation des bacs.

Protection de l’environnement

• Limitation des émissions de gaz (bac isolé de l’atmosphère).

• Diminution des déchets à la source.

Principe

Téléchargements

Une question, un projet ?

Nos experts vous répondent


Contactez nos experts

  • Accès directs - contacts

    • Contacts

    • Documentations commerciales

    • Pièces contractuelles

     

    SODI SIÈGE

    ZI La Palunette

    13165 Châteauneuf Les Martigues Cedex

    Tél : 04.42.07.24.61

    Fax : 04.42.43.05.45

Maintenance de réservoirs pétroliers

 

> Nettoyage dégazage

> Procédés "no entry"

• ET2C

• Manway Cannon

> Compétences diverses (inertage sous azote, découpe jet d'eau, mesure acoustique, hydrodécapage, traitement des COV)

Un bac tampon est nécessaire pour fournir du brut propre : celui-ci est pompé, préchauffé et injecté dans le bac à nettoyer. Pendant cette phase, la concentration en solide est contrôlée, grâce à un phénomène de décantation naturelle dans le bac. Le brut et les hydrocarbones récupérés (boues dissoutes) sont aspirés par l’unité ET2C et refoulés dans le bac tampon.